Un mandat d'arrêt européen plane sur la tête de Dupuydauby

09/07/2017
Un mandat d'arrêt européen plane sur la tête de Dupuydauby

Jacques Dupuydauby

Condamné à 3 ans de prison, dont 9 mois ferme, par la Cour suprême de Madrid il y a un an pour avoir siphonné les actifs du Groupe Bolloré au Togo, Jacques Dupuydauby a été interpellé fin juin en France. Il a été placé sous contrôle judiciaire. Un feu vert du juge français pourrait l’envoyer en prison pour quelques années, indique Jeune Afrique dans son numéro parue dimanche. L'intéressé est l'objet d'un mandat d'arrêt européen émis par la justice espagnole.

Dupuydauby, patron de la société de droit espagnol Progosa, ancien gestionnaire d’une bonne partie de l’activité de manutention au Port de Lomé avait été condamné en 2011 par contumace par le Tribunal de première instance de Lomé à une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’un mandat d’arrêt.

10 ans de prison pour destruction volontaire auxquels s’ajoutent 3 ans ferme pour abus de confiance, 3 autres années pour escroquerie ; la même peine pour groupement de malfaiteurs, 12 mois pour usage de faux et enfin 100.000 Fcfa d’amende pour complicité de fraude fiscale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.