Un texte adapté à son époque

03/11/2015
Un texte adapté à son époque

Le code s'adapte au nouveau visage de la criminalité

Le nouveau code pénal a été adopté lundi soir par les députés. Il remplace un texte obsolète vieux de 35 ans. 

La nouvelle mouture actualise l’ensemble des peines et sanctions pénales dans un souci de cohérence. Elle intègre la transposition des normes internationales notamment celles concernant le droit Ohada, (Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires) et prend en comptes les délits et crimes concernant le trafic d’armes et le terrorisme. De nouvelles formes de délinquances sont prises en compte : communications électroniques, cybercriminalité, blanchiment, contrefaçons (médicaments et produits commerciaux).

Le texte voté par les députés prend en compte la protection des droits de l’homme. Y est précisé l’interdiction de toutes formes de discrimination de torture et d’autres traitements inhumains, cruels et dégradants.

Le code pénal se propose d’étendre la protection de l’Etat face aux risques liés aux atteintes matérielles à sa sécurité, à l’intégrité de ses institutions et à ses intérêts économiques. Il précise les définitions des atteintes à la sécurité de l’Etat, intègre le principe du secret défense, de la protection de informations stratégiques et des atteintes à l’économie nationale. Un article concerne précisément la répression de la spéculation financière : fraudes et les violations répétées en matière d’investissements ainsi que les manipulations sur la dette souveraine,

Le texte comporte toute une série de dispositions concernant les atteintes à la transparence et à la bonne gouvernance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !