Une entreprise criminelle parfaitement planifiée

27/02/2013
Une entreprise criminelle parfaitement planifiée

Le procureur de la République, Blaise Essolizam Poyodi, en charge des enquêtes sur les incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara a indiqué mercredi que l’audition des suspects se poursuivait.

Sur les 28 personnes inculpées, 19 ont déjà été auditionnées  sur le fond et les recoupements ont permis d’établir de façon claire et précise, les modes opératoires, les rôles et responsabilités respectifs, dans l’organisation des forfaits. 

« Les auditions au fond conduites à ce jour confirment : la responsabilité individuelle des exécutants et les modes de mise à feu, la responsabilité directe de ceux qui leur ont ordonné de commettre ces crimes ou les ont financés, les complicités dont ils ont bénéficié et bénéficient encore. Les faits établis à ce stade de l’instruction, permettent désormais d’affirmer avec certitude, qu’il s’agit d’une vaste série d’attentats planifiés et organisés de façon coordonnée par des esprits criminels et exécutées à l’échelle de l’ensemble du territoire de la République togolaise », a déclaré le procureur.

Blaise Essolizam Poyodi a confirmé ce que l’on devinait déjà. « Le but poursuivi en incendiant les marchés était de créer le désordre, en semant le trouble au cœur de la vie économique et sociale de notre pays ».

Il a tenu à préciser que la justice disposait d’éléments consistants « contrairement à ce qui est déclaré dans les médias par des responsables politiques ». 

Il a mis en garde ceux qui veulent introduire la politique dans une affaire criminelle.

Enfin, le procureur à annoncé des mandats d’arrêts avaient lancés contre des auteurs présumés et leurs complices toujours en fuite.

La destruction des deux grands marchés est un coup sévère pour l’économie du Togo.

Informations complémentaires

Communiqué du procureur.pdf 53,38 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.