Une formalité qui a une importance capitale

10/07/2015
Une formalité qui a une importance capitale

Une décision qui s'applique dans les seuls pays signataires

La peine capitale a été abolie en Togo en 2009. Les députés viennent cependant d’autoriser la ratification du 2ème protocole facultatif du Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

Cette disposition précise qu’aucun ressortissant d’un Etat signataire condamné sous la juridiction d’un autre Etat ayant ratifié la convention ne peut être exécuté.

Au Togo cela ne change rien puisque la peine de mort n’existe plus. En revanche, c’est une protection supplémentaire pour des Togolais condamnés à l’étranger et qui ne pourront être exécutés dans pays ayant ratifié le protocole.

Mais de nombreux Etats ne l’ont pas encore fait ou préfèrent conserver la peine de mort.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.