Vers une remise en liberté d’Essohamlon Sama ?

25/08/2011
Vers une remise en liberté d’Essohamlon Sama ?

La Cour suprême a demandé jeudi la mise en liberté provisoire du directeur général du Réseau pour le développement de la masse sans ressources (Redemare), Essohamlon Sama.  

La cour souhaite par ailleurs le renvoi du dossier à une nouvelle Chambre d'accusation pour statuer. 

M. Sama est détenu depuis juillet 2010 pour escroquerie. Redémarre, une société de placements financiers, proposait à ses clients des rendements supérieurs à 120%. Ses méthodes, apparentées au schéma de Ponzi, avaient conduit les enquêteurs à fermer l’établissement. Les épargnants ont depuis été remboursés grâce à l’intervention de l’Etat.

Des affaires de ce genre ne concernent pas que le Togo ; le Bénin a connu les mêmes déboires avec des milliers de clients floués pour plusieurs milliards de Fcfa.

Depuis son incarcération, les avocats du DG de Redémarre assurent que leur client est innocent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.