Zunu côté Cour

08/05/2013
Zunu côté Cour

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, a inauguré mercredi la nouvelle Cour d’appel de Lomé en présence du représentant de l’Union européenne au Togo, Patrick Spirlet. Logique car les 800 millions nécessaires à la construction du bâtiment ont été financés sur les fonds du 9e et 10e FED. Egalement présents à la cérémonie, le ministre de la Justice

Tchitchao Tchalim, celui de la Planification, Djossou Sémodji (ordonnateur national du Fond européen de développement) et de l’Environnement,  Dédé Ahoéfa Ekoué.

Ces nouveaux équipements s’inscrivent dans le cadre du Projet d'appui à la réforme de la justice et à la promotion des droits de l'homme seront (PAJDH) qui comprend également de nouveaux locaux pour la Cour d’appel de Kara, inaugurés mardi, la construction d’une prison civile à Kpalimé et la réhabilitation et l’agrandissement des tribunaux de 1ère instance d'Atakpamé et d'Aného. 

Le PAJDH a aussi permis tout au long de sa mise en œuvre de 2008 à 2013, l'élaboration de textes essentiels dans le domaine juridique, dont ceux relatifs à la réforme du Code pénal et du Code de procédure pénale. Il a également favorisé le renforcement des capacités du personnel de la justice; et a contribué largement à l'opérationnalisation du corps des gardiens de prisons et à la vulgarisation du droit ainsi que la diffusion des lois, règlements et de la jurisprudence. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.