10 ans d'internet : débit à renforcer

16/11/2007
10 ans d'internet : débit à renforcer

Le week-end qui débute est placé sous le signe du tout numérique. A l'occasion du 10e anniversaire de l'arrivée d'internet au Togo, l'association Entente des Spécialistes en Technologies de l'Information et de la Communication (ESTETIC) organise toute une série de manifestations pour marquer l'événement. Les internautes pourront surfer gratuitement dans un certain nombre de lieux. Une soirée de gala se déroulera le 1er décembre prochain au Sarakawa ; soirée au cours de laquelle des prix viendront récompenser tous ceux qui ont Œuvré au développement du Net au Togo.

Si le pays offre l'accès à internet depuis 10 ans, le haut débit n'est arrivé qu'il y a quelques mois avec le lancement par Togo Telecom de son service ADSL baptisé « Helim ».Pour le moment, l'ADSL n'est accessible qu'à Lomé mais d'autres villes devraient être raccordées dans les mois qui viennent.

C'est donc l'accès modem qui est encore le plus répandu. Certains opérateurs privés proposent un accès via V-Sat (connexion par satellite), mais le débit reste faible en tout cas largement insuffisant pour télécharger de la musique, des films ou pour téléphoner gratuitement en VOIP (Skype, MSN, iChat, etc…).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.