12 jours pour un accord en 12 points

20/05/2014
12 jours pour un accord en 12 points

Ancien professeur dans un CEG, ancien ministre de la Communication, exclu de l’UFC, Djimon Oré n’a pas les faveurs de la presse. A la tête d’un hypothétique Front des Patriotes pour la Démocratie, il a installé les bureaux du parti … sans son salon, écrit mardi Hara Kiri. De son côté, l’Alternative indique que les premières défections ont été enregistrées à peine quelques jours après la création.

Politique toujours avec de nombreux commentaires à lire à propos des concertations entre les partis représentées à l’Assemblée.

Les choses sérieuses commencent mardi, indique Actu Express et c’est un représentant de l’ADDI (opposition) qui préside le Bureau élu hier, ajoute Liberté.

Selon L’Alternative, les partis d’opposition réclament toujours la présence d’un médiateur.

Les journaux note le climat détendu qui a prévalu au premier jour des concertations. Un compte-rendu détaillé est à lire dans Togo Presse, Forum de la Presse, L’Indépendant Express et le Télégramme.

12 jours pour parvenir à un accord en 12 points, tel est le challenge que devront relever les partis, souligne L’Union.

Enfin Le Médium salue la ‘bonne foi’ du chef de l’Etat qui est l’artisan de ce nouveau round de discussion. 

3 villageois ont été tués à Essowazina lors de violences qui ont pour origine un conflit foncier. Forum de la Semaine et Le Télégramme évoquent ce fait divers.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.