4 juillet : jour de vérité à l’UFC

30/06/2010
4 juillet : jour de vérité à l’UFC

La hausse des prix des carburants suscite toujours de nombreux commentaires dans la presse.
« Chaudes empoignades en vue », titre Golfe Info à propos des négociations actuelles entre le gouvernement et les syndicats ; négociations que Le Magnan qualifie de « houleuses ».
Ce journal se demande si « la bombe sera désamorcée avant vendredi », jour prévu pour une grève de protestation.
Forum de la semaine croit savoir que le gouvernement prépare « une baisse de 15 Fcfa du litre » pour dénouer la crise.
« Le maintien (du prix des carburants) pourrait avoir des conséquences fatales (…) », écrit le quotidien.
Info Sud évoque des « tractations en cours pour éviter la grève générale du 2 juillet ».
« L’augmentation des prix des produits pétroliers a entraîné comme un effet domino, la hausse des prix des produits de premières nécessités. La spéculation bat son plein malgré la promesse du gouvernement de prendre des mesures idoines pour contrôler les prix sur le marché » écrit, de son côté, Liberté.
Pour la Dépêche, la crispation du climat social est récupéré par le Frac
« Selon nos informations, dès l’annonce de l’augmentation des prix des produits pétroliers, des responsables du FRAC ont nuitamment multiplié des réunions avec leurs membres disséminés dans tous les quartiers de Lomé. Des commandos ont été formés pour approcher isolement des chauffeurs pour un assaut qui était prévu pour le 21 juin », peut-on lire dans ce journal.
Autre sujet largement traité par les journaux parus mercredi, la crise qui persiste au sein de l’UFC.
Le Magnan affirme que le Bureau national de l’UFC fonctionne dans l’illégalité la plus totale depuis le dernier congrès du parti.
Le journal note que le secrétaire général, Jean Pierre Fabre, n’a rien fait pour l’adoption de nouveaux statuts.
« Il s’agit là d’une faute professionnelle qui incombe entièrement au SG de l’UFC», écrit Le Magnan qui affirme que, compte tenu de cette défaillance le président national (Gilchrist Olympio, ndlr) a bien fait de prendre ses responsabilités en procédant au recadrage des organes du parti ; un pouvoir que lui confèrent les statuts de 1992 et le règlement intérieur adopté en 1997.
Le Congrès extraordinaire de l’UFC devrait avoir lieu le 4 juillet, indique Liberté ; une date d’avance rejetée par les amis de M. Fabre, ajoute le quotidien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.