A la Une de la presse mardi

19/04/2011
A la Une de la presse mardi

L’octroi par Togo Telecom de 1,5 milliard de Fcfa au ministère du Développement à la base est une "aberration", estime mardi le quotidien Liberté qui ne comprend pas pourquoi une société d’Etat dépendant d’un ministère puisse financer un autre ministère.
Liberté estime que ce financement, destiné à soutenir des microprojets communautaires, « est l’expression d’une nouvelle bévue de la République ».
Même son de cloche du côté de l’Indépendant Express qui accuse Sam Bikassam, le DG de l’opérateur téléphonique, d’être un « pilleur à gage et une menace pour l’économie togolaise ». Pour cet hebdo, Togo Telecom investit dans le développement à la base au détriment des grands défis que sont l’accès au téléphone et à l’internet pour tous et l’extension du réseau
«L’Union Interparlementaire déboute Jean-Pierre Fabre », révèle Forum de la semaine. l’UIP a rejeté la demande de l’ANC aux fins de rétablir dans leur fonction les députés pro-Fable exclus de l’Assemblée. Le quotidien indique également que l’UFC  s’active légalement pour mettre hors jeu les quelques députés restés encore fidèles à Jean-Pierre Fabre.
Togo Presse commente la visite lundi à Lomé du directeur de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA). L’établissement a accordé un don de 150 millions de Fcfa et, selon le quotidien national, il entend procéder à des  investissements massifs au Togo dans le secteur de la micro-finance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.