A la Une de la presse

07/03/2011
 A la Une de la presse

Pour Liberté paru lundi, la révocation du ministre du Commerce la semaine dernière, n’est pas justifiée."C'est une mesure sévère d'autant qu'il y a beaucoup d'autres ministres qui se sont rendu coupables de tant de malversations que Faure aurait dû révoquer depuis longtemps; cette révocation brutale de Gozan est donc un zèle de Faure Gnassingbé" écrit ce quotidien.
Kokou Gozan ne doit pas être le seul à trinquer, estime le Correcteur. "Pourquoi Faure a-t-il révoqué Gozan seul alors que tous les documents de l'opération vie chère ont été cosignés avec le ministre des Finances?". Pour le journal, il s’agit d’une « mesure injuste ».
Faure a rendez-vous lundi avec les responsables du CAR pour évoquer les contours du dialogue inclusif. Sur quels sujets ces deux partis vont-ils échanger ? La question de la dernière présidentielle devra être évoquée? Le CAR exigera-t-il l'exécution du reliquat de l'APG ? Autant de questions que pose Forum de la Semaine
« Fabre est un leader sclérosé", estime Le Courrier de la République.
"Le gourou de l'ANC est un homme qui ne vit pas son temps. Sans chercher à être désobligeant envers lui, on dira tout simplement que
son avenir est derrière lui", pense le journal qui assure qu’ « avec ou sans l'ANC, le dialogue aura lieu (…) ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.