A la Une de la presse

09/03/2011
A la Une de la presse

Liberté se livre mercredi à une analyse sémantique. "De l'avis des spécialistes de la langue de Molière, entre débat et dialogue la frontière est mince sinon inexistante. Alors quel sens revêt le dialogue pour Faure Gnassingbé ?" Depuis quelques jours, les représentants des partis de l’opposition sont reçus par le chef de l’Etat pour examiner les conditions d’un dialogue inclusif.
Où en est-on de l’affaire Redémarre ? Question posée par Forum de la Semaine. "Le piétinement des textes juridiques se poursuit, près de 4 mois après le pourvoi en cassation, toujours pas de date d'audience". Le quotidien rappelle qu’Essohamlon Sama, le DG de cette société financière douteuse, est incarcéré depuis 226 jours sans autre forme de procès.
Le commissaire Combaté, chargé de la surveillance de trois détenus béninois soupçonnés d’avoir fomenté un coup d'Etat contre le président du Bénin, Thomas Boni Yayi, a été arrêté, affirme Triangle des Enjeux. Sa faute ? Avoir laissé s’échapper les putschistes. "Arrêté, le commissaire refuserait toujours de révéler la cause de l'évasion des présumés coupables", indique ce journal.
Rififi à la Fédération togolaise de football. L’ambiance est tendue entre certains dirigeants. "Le torchon brûle entre les deux premiers vice-présidents Piza et Adjété", assure Le Magnan.
Enfin Togo Presse évoqué la Journée mondiale des femmes célébrée hier.
 "Malgré les avancées, il y a encore des efforts pour atteindre l'égalité des sexes", écrit le quotidien national.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !