A la Une de la presse

08/03/2012
A la Une de la presse

"Pourquoi le pouvoir a mis autant de temps pour engager un dialogue avec l'ANC", questionne jeudi Le Changement. Le journal.

Forum de la Semaine rappelle  l’ultimatum lancé le week-end dernier par Jean Pierre Fabre au chef de l’Etat. "Si Faure Gnassingbé ne veut pas démettre les militaires impliqués dans cett affaire de l'ANR, il partira avec Titikpina et les autres, nous lui donnons une semaine pour s'exécuter", avait déclaré le leader de l’ANC habitué aux sorties fracassantes, mais sans effet. Et le quotidien ironique d’écrire : "Croisons donc les doigts pour voir les dispositions que va prendre Fabre pour démettre Faure du pouvoir d'ici vendredi". 

Togo Presse commente les mesures prises mercredi en en conseil des ministres. "Elles visent à consolider les réformes entreprises pour redynamiser l'action gouvernementale dans les secteurs de l'éducation, des affaires etc…", écrit le quotidien national.

L’institut français de Lomé (ex-CCF) s’installera prochainement dans de nouveaux locaux. A ce sujet, Liberté s’inquiète du sort réservé aux salariés togolais. "Entre le 31 décembre 2012, date de son déménagement, et août 2013, date à laquelle il réintégrera probablement ses nouveaux locaux, que deviendra le personnel local de l'IFT?", se demande le quotidien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.