A la Une de la presse

14/12/2010
 A la Une de la presse

La crise ivoirienne a des conséquences très pratiques. L’avion qui transportait le ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo est bloqué à Cotonou sur ordre d’Alassane Ouattara. C’est ce qu’indique mardi Forum de la Semaine.
Les journaux n’en ont pas encore terminé de l’affaire des ex-députés UFC, ralliés à l’ANC. Liberté publie une déclaration du président de ce nouveau parti, Jean-Pierre Fabre, qui demande aux « députés démissionnés de force de reprendre leur poste à l'Assemblée nationale".
Forum de la Semaine revient sur l’annonce d’un nouveau mécanisme d'ajustement automatique des prix des produits pétroliers.
"Y aura-il une nouvelle modification du prix du carburant dans les prochains jours?", se demande le quotidien.
Togo presse annonce de son côté que le Togo s'est doté lundi d'un nouveau plan d'action pour la gestion des ressources marines et côtières.
Enfin, L’Alternative publie un article critique sur la gestion des affaires au sommet de l’Etat parlant de « léthargie ».
"Il ya un enlisement des dossiers urgents à la présidence de la République et des promotions fantaisistes...Qu'est-ce qui explique cette léthargie qui paralyse le fonctionnement normal de l'Etat?", écrit le journal qui cite, notamment, l’absence de conseil des ministres depuis des semaines, toujours pas de nomination d’un ministre de la Sécurité, des membres de la HAAC et du Conseil supérieur de la magistrature.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.