A la Une des journaux mercredi

11/05/2011
 A la Une des journaux mercredi

Le Magnan Libéré revient sur la démission du secrétaire général adjoint de l’ANC. « C’est la démagogie qui prévaut au Frac et particulièrement à l’ANC qui a fait partir le secrétaire général adjoint de l’ANC », estime le journal. André Johnson a été déçu par l’ «égoïsme qui prévaut dans le parti de Jean-Pierre Fabre ».
Liberté dénonce le racket et la corruption au sein de la police « Lorsque des policiers sont recrutés sur une période de 5 ans, ils sont payés
22. 000 Fcfa le mois par les temps qui courent, alors qu’on a un statut en bonne et due forme depuis plusieurs années que les autorités se refusent à appliquer. Ceux qui gouvernent peuvent-ils poursuivre et sanctionner les auteurs des rackets et de corruption ?» s’interroge le quotidien.
Forum de la semaine se fait l’écho d’un « mouvement  d’humeur à l’Université de Lomé ». Selon ce journal, « Les étudiants de la FASEG crient leur mécontentement face aux imperfections du système LMD ( Licence Master Doctorat)».
Golfe Info estime que les Forces armées togolaises (FAT) doivent aller au-delà des simples journées portes ouvertes. Certes, une bonne idée, mais l’armée doit s’ouvrir encore davantage à la population, estime le journal.
Togo presse annonce dans son édition de mercredi qu’une nouvelle politique de la santé est en voie d’élaboration au Togo. Elle devrait permettre une meilleure prise en charge des patients.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.