A la Une jeudi

28/02/2008
A la Une jeudi

Togo Presse revient jeudi sur la visite du Premier ministre à l'usine West African Cement de Tabligbo, le quotidien gouvernemental évoque également le projet de désenclavement des zones cotonnières qui passe par la réfection des pistes. Des fonds vont être alloués aux travaux. Le journal indique que les agents de l'administration, du secteur privé et de la société civile concernés par les questions de politiques commerciales au Togo examinent depuis mercredi les effets bénéfiques de la facilitation des échanges commerciaux.

Voici les grands titres de Togo PresseLe premier ministre Komlan Mally a effetué hier un déplacement à l'usine de production de clinker et de ciment de Tabligbo, WACEM (West African Cement) pour s'enquérir du fonctionnement de cette usine ainsi que des conditions de travail des employés. Ceci afin d'étudier les possibilités pour une amélioration des prestations.

__________

Pour le désenclavement des zones cotonnières : des pistes rurales bientôt opérationnelles.

Le ministre de la coopération, du développement et de l'aménagement du territoire, M. Gilbert Bawara a eu hier, à son cabinet, une séance de travail avec les bureaux de contrôle et les entreprises ayant été sélectionnées dans le cadre de la réalisation et la réfection des pistes rurales. Le lancement de ce projet est prévu pour lundi prochain. D'une longueur totale de 195 km et d'un coût global de un milliard neuf cent millions de francs CFA, ces pistes rurales concernent essentiellement les zones de grandes productions agricoles, notamment les régions cotonnières du pays. Selon le ministre Bawara, les ressources qui serviront à réaliser les travaux proviennent des fonds stabex 1990-1994, prélevés sur les convention de financement entre le Togo et l'union européenne.

__________

Pour un commerce plus florissant au Togo.  Les parties prenantes étudient les effets bénéfiques de la facilitation des échanges

Les agents de l'administration, du secteur privé et de la société civile concernés par les questions de politiques commerciales au Togo examinent depuis hier les effets bénéfiques de la facilitation des échanges commerciaux. La fluidité du commerce international dans les pays en voie de développement et en Afrique en particulier reste confrontée encore à des contraintes liées aux tracasseries administratives, aux longues procédures de dédouanement et aux nombreuses barrières de contrôle sur les routes, a dit le ministre du commerce, M. Yendja Yentchabré, pour justifier la tenue de cet atelier national de trois jours qui, à terme, permettra aux parties prenantes de travailler à rendre le commerce togolais plus souple et prospère.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.