A la Une jeudi

29/12/2011
A la Une jeudi

Pas de trêve des confiseurs pour les journaux parus jeudi. Certains reviennent encore sur la crise qui secoue les universités en s’intéressant plus particulièrement à la situation à Kara, une ville qui a été, récemment le théâtre de troubles.

"La terreur serait-elle de retour à Kara? Des étudiants sont arrêtés en cascade alors que le président de l'UNEET est porté disparu", écrit Le Républicain.

Son confrère Le Changement redoute des lendemains incertains pour la ville de Kara. "Kara semble en état de siège depuis l'ultimatum des étudiants demandant à Faure de quitter le pouvoir".

Dounia estime que la fin d'année  n'est pas rose pour le président de la République. "La crise estudiantine reste encore aiguë alors que les enseignants sont encore menaçants".

Liberté relaye un projet de marche des organisations de défense des droits de l'homme. "Pour protester contre les tortures, l'impunité et les violations récurrentes des droits de l'homme, les ODDH appellent à une marche de protestation le 12 janvier prochain", indique le quotidien.

Enfin Togo presse fait le compte rendu de la séance plénière de l'Assemblée nationale mercredi. "Les députés ont voté à leur grande majorité, les lois relatives au statut des huissiers de justice et l'adhésion du Togo au protocole sur les privilèges et immunités de l'Autorité internationale des fonds marins".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.