A la Une jeudi

12/01/2012
A la Une jeudi

Le prix de l’eau pourrait augmenter. C’est du moins ce qu’annonce jeudi Liberté. "Les tarifs de l'eau, selon des sources dignes de fois vont être relevés dans les jours à venir; si la consommation de 0 à 10 mètre cubes revenait à 165fcfa aux abonnés de la TDE, celle de 0 à 5 mètre cubes leur reviendra bien plus cher, 190fcfa, la facture promet donc d'être salée", indique ce quodien.

Forum de la Semaine s'indigne des conditions carcérales à la prison civile de Lomé. "La faim, des actes de sodomie, la chaleur, les odeurs nauséabondes suivis de décès font bon ménage à la prison civile de Lomé", écrit le journal qui évoque deux cas de décès enregistrés depuis début janvier. 

Dans le différend qui oppose la compagnie électrique du Togo (CEET) à Elyo Québec International, ce sont les consommateurs qui pourraient être les payeurs. Le Républicain souligne qu’ « avec cette amende de 40 milliards de Fcfa infligée au gouvernement togolais, c'est finalement aux abonnés de la CEET qu'il reviendra de payer cette note salée (…) ».

Biz be entre les locataires de boutiques au grand marché de Lomé et leurs propriétaire libanais, annonce Destin des Nations. Selon le journal, 

"La location de magasins au grand marché d'Adawlato qui était fixé à 100.000 Fcfa, a été revue unilatéralement par les Libanais au double depuis un an; et comme si cela ne suffisait pas, les +Agouda+ propriétaires ont encore décidé il y a quelques semaines, d'augmenter ce loyer de 7%, ce qui n'a pas reçu l'assentiment des commerçantes".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.