A la Une jeudi

15/03/2012
A la Une jeudi

Après la décision rendue jeudi par la Cour de justice de la Cédéao sur le sort des ex-députés, les journaux y vont encore de leurs analyses. Le Changement estime que l’on s’achemine « vers un compromis politique entre le pouvoir, l'ANC et l'UFC".

Forum de la Semaine pense que "la dernière décision de la Cour de justice ne présage rien de bon ni pour les 9 ex-députés, ni pour Kpatcha Gnasingbé, dont le dossier est également pendant devant cette juridiction". Le quotidien souligne que l’incompétence invoquée par la Cour, face aux juridictions nationales, risque de faire jurisprudence.

Concernant le rapport publié récemment par la Commission nationale des droits de l’homme, Liberté reprend des extraits de l’hebdomadaire Jeune Afrique. Dans son édition parue lundi, le magazine panafricain écrivait que "Faure Gnassingbé, pour calmer le jeu, devra écarter quelques officiers de son entourage sans toutefois couper la branche sur laquelle il est assis".

Enfin Le Tonnerre exige la libération d’Agba Bertin, incarcéré pour une escroquerie de près de 50 millions de dollars au détriment d’un richissime homme d’affaires des Emirats. Ce journal invoque la « morale et de la justice divine »; curieuse conception.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.