A la Une jeudi

26/04/2012
A la Une jeudi

"Après son adhésion à UNIR, Gilbert Houngbo (le premier ministre togolais, ndlr) doit savoir où mettre le pied", titre jeudi le Flambeau des Démocrates. "Dès lors qu'il a officiellement déclaré son adhésion à UNIR, Houngbo ne sera plus jugé en fonction de ses compétences de technocrate mais comme un militant dévoué à Faure; il devra donc ouvrir grandement les yeux et oreilles pour échapper aux conspirations dont il ne manquera pas d'être victime de la part des taupes", écrit ce journal. 

Chronique de la semaine estime que Gilbert Houngbo a donné le ton des adhésions au nouveau parti. "Il n'est pas exclu que dans un avenir proche, d'autres personnalités ou entités épousent la vision du chef de l'Etat pour le Togo".

Toujours à propos de la création d’UNIR, Le Tonnerre souligne que la nouvelle formation entend faire de la politique autrement.

Très critique, Liberté accuse Faure de faire la propagande d’un parti qui n’a pas encore d’existence légale. Et Le Changement dans la même ligne reproche aux médias d’Etat de faire la promo d’UNIR

"L'on se demande si ces temps d'antenne consacrés à ce parti ont été payés!", écrit ce journal. 

Enfin Forum de la Semaine revient sur les manifestations marquant le 52e anniversaire de l’indépendance du Togo avec le lancement par le chef de l’Etat de l’exploitation de la mine de Tabligbo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.