A la Une jeudi

06/09/2012
A la Une jeudi

Les bourses, allocations et aides diverses accordées par l’Etat aux étudiants reviennent au devant de l’actualité avec l’opération coup de poing menée mardi contre la DBS (Direction des bourses et stages).

«Les étudiants mécontents font une sortie musclée à la DBS pour non paiement de tranches et primes d’équipements », écrit Dounia. Le Perroquet précise que c’est un collectif dénommé « Sauvons les tranches » qui a séquestré le personnel.

Nouvelle Expression rapporte que le «MEET et le collège des délégués généraux de l’Université de Lomé invitent le gouvernement au respect de ses engagements ».

Autre sujet qui revient à la Une depuis quelques jours, l’interpellation de Pascal Bodjona.

«Mgr Nicodème Barrigah demande à Faure Gnassingbé de ne pas trop humilier son ancien collaborateur Pascal Bodjona », titre Nouvelle Expression.

Dounia Le Monde et Chronique de la Semaine signalent que l’ancien ministre de l’Administration territoriale est à la gendarmerie depuis samedi et que les négociations financières se poursuivent entre ses avocats et ceux de l’homme d’affaires émirati.

Et justement, Chronique indique que «l’Emirati Abbas Al Youssef réclame son argent ». C’est justement l’objet des discussions actuelles.

Enfin Le Destin des Nation conclut par anticipation à l’incarcération de l’ancien ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.