A la Une jeudi

04/08/2011
A la Une jeudi

"Kpatcha Gnassingbé aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés", titre jeudi Flambeau des Démocrates. Le journal s'appuie sur une déclaration de son avocat, Zeus Ajavon, pour soutenir son analyse. "J'ai lu dans le dossier d'instruction, des déclarations graves qu'on attribue à mon client, c'est pourquoi il me faut le rencontrer pour savoir s'il reconnaît ce qui y est écrit", déclare Me Ajavon dans les colonnes de Flambeau. « Selon toute vraisemblance, le député de la Kozah devrait plaider coupable », conclut l périodique.

Le Changement assure qu’Agba Bertin, incarcéré pour escroquerie est malade « suite aux tortures dégradantes et inhumaines perpétrées par l'ANR (l’Agence nationale de renseignement, ndlr)". Certains journaux togolais ont une forte propension à voir un peu partout des détenus souffrants ou torturés.

Liberté indique que "trois mois seulement après le démarrage de la subvention de la césarienne, les kits sont déjà épuisés". Le quotidien souligne que les kits font défaut aux CHU-Tokoin et de Lomé-commune.

Forum de la Semaine publie le témoignage d’un agent des travaux publics qui interpelle le chef de l’Etat sur la qualité douteuse des travaux de réhabilitation des infrastructures routières et sur la compétence des entreprises de TP qui ont obtenu les contrats.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.