A la Une lundi

02/04/2012
A la Une lundi

La déposition de Kpatcha Gnassingbé devant la Commission «Vérité, justice et réconciliation» (CVJR), dont de larges extraits ont été diffusés samedi à la télévision, était largement commentée lundi par la presse.

"Le Mea Culpa de Kpatcha Gnassingbé", titre Le correcteur qui indique que l'ancien ministre de la Défense a demandé au président de la CVJR d'intercéder auprès de son demi frère en vue d'une « réconciliation réelle de la famille Gnassingbé ». 

Courrier de la République estime qu’après Kpatcha, c’est Faure qui devrait être entendu par la Commision. 

"(…) le plus noble des gestes serait de voir le chef de l'Etat lui-même demander pardon au peuple togolais comme ce fut le cas lors de son mea culpa à Atakpamé", écrit ce journal. 

Forum de la Semaine a trouvé Kpatcha "Serein, décontracté et souriant ». Le quotidien note que l’intéressé « a dans un français soutenu, éclairé le peuple togolais sur son éventuelle implication dans les événements de 2005 (…) ». 

Le Combat du Peuple estime que "la dissolution du RPT est un passage obligé et inéluctable pour Faure".

Enfin Togo Presse salue l'octroi par le gouvernement de chèques aux groupements et aux jeunes entrepreneurs. La cérémonie s’est déroulée vendredi dernier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.