A la Une lundi

04/10/2010
 A la Une lundi

Togo Presse revient lundi sur la participation, vendredi à Abuja du chef de l’Etat, aux célébrations marquant le 50e anniversaire de l’indépendance du Nigéria.

« La participation du président Faure Gnasingbé témoigne, une fois encore, son attachement à une sous région ouest africaine plus unie et solidaire, à la coopération bilatérale, mais aussi au partage de la joie du peuple frère du Nigéria en cette heureuse occasion », écrit le quotidien national. Une commémoration endeuillée par l’explosion de deux voitures piégées qui ont fait 12 morts.

La presse privée s’intéresse davantage aux suites judiciaires des affaires de placements frauduleux.

Forum de la Presse reproche un « deux poids, deux mesures » dans la gestion de deux dossiers assez similaires, celui de Redémarre et d’IDH de l’ancien Premier ministre Kwassi Klutsé.
Le quotidien publie une déclaration conjointe de trois organisations de défense des droits de l’homme qui réclament la mise en liberté de Sama Essohamlon, le patron de Redémarre, accusé de d’escroquerie.
Liberté (proche du FRAC) continue de s’en prendre au président de l’Assemblée nationale. « Abbas Bonfoh a raté une occasion de se taire », titre ce journal
« En lieu et place d’un mea culpa comme l’ont exigé certaines voix, après ses déclarations gauches, il a cru bon de rompre le silence avec un drôle de communiqué aux allures d’une mise au point ».
Liberté n’est pas le seul à critiquer M. Bonfoh.
Le Combat du Peuple estime que le chef du législatif a tenté « d’escamoter l’histoire de notre pays ».

« Abbas Bonfoh doit simplement présenter ses excuses ne serait-ce qu’en mémoire de ceux qui ont perdu la vie dans les deux camps afin que la démocratie ne soit pas un vain mot », conclut ce journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.