A la Une mardi

13/09/2011
A la Une mardi

De nombreux journaux continuent de commenter mardi le déroulement du procès pour atteinte à la sûreté de l’Etat dont l’audience de lundi donnait la parole aux avocats de la défense. "Les plaidoiries (…) en disent long sur la volonté du pouvoir de faire condamner des innocents", écrit Liberté, le quotidien d’opposition.

L’Indépendant, qui lit dans le marre de café, prédit de lourdes peines, puis une relaxe des accusés.

Son confrère Nouvelle Opinion juge le procès équilibré et conduit dans de bonnes conditions. « Pari gagné pour la justice togolaise », titre ce journal.

Autre sujet qui continue d’alimenter les colonnes des journaux, celui du riz importé récemment au Togo et accusé par un périodique d’être impropre à la consommation.

Togo Presse rappelle que "la denrée ne présente aucun danger (…) selon la contre expertise". « La contre expertise donne raison à Mme Béguédou, le riz est d'une qualité irréprochable", note pour sa part Nouvelle Opinion. Même tonalité à Eveil de la Nation

Enfin Plume Libre rappelle que la contre expertise a été demandée par les partis politiques, dont le CAR, les organisations de la société civile et la Commission nationale des droits de l'homme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.