A la Une mardi

31/01/2012
A la Une mardi

Forum de la Semaine et plusieurs de ses confrères commentent mardi l’affaire de ces commerçants arrêtés en 2010 à l’aéroport de Lomé avec sur eux une somme en liquide de plus de 1,5 milliard de Fcfa. En dépit d’un accord de la justice pour libérer les fonds, les propriétaires n’ont toujours pas été en mesure de récupérer l’argent, souligne le quotidien.

L’Alternative parle de « saisie illégale » et se demande pourquoi, malgré la décision de la Cour d’Appel de Lomé qui a ordonné la restitution partielle des fonds, l’argent n’a toujours pas été rendu.

Liberté se présente en grand défenseur de Kpatcha Gnassingbé condamné pour avoir organisé un coup d’Etat. Ce quotidien déplore l’absence de grâce présidentielle et indique que les avocats de l’ancien député de la Kozah ont décidé de saisir la Cour de justice de la Cédéao sur de supposés cas de violations des droits de l’homme.

L’Union rapporte que l’ANC réclame un dialogue avec les partis qui siègent à l’Assemblée. Une démarche que fait dire au bi-hebdo que l’ANC « a peur d’un fiasco électoral.

Togo-presse annonce que le ministre de l’Agriculture, Messan Ewovor ambitionne de «développer un système de chaîne de valeur afin d’améliorer les revenus des producteurs à travers la commercialisation des produits agricoles ». Dans un tout autre registre, le quotidien national salue les carrières exceptionnelles de deux artistes togolais, Afia Mala et King Mensah.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.