A la Une mardi

08/05/2012
A la Une mardi

Plusieurs journaux parus mardi font leurs choux gras d’une information publiée le 3 mai par la Lettre du Continent. Il y est écrit que Yotrofei Massina, le patron de l’Agence nationale de renseignement (ANR) a été choisi « pour encadrer le fonctionnement du nouveau parti » (UNIR). Il n’en faut pas plus pour déclencher un déchainement d’insultes.

"Faure Gnassingbé choisit un tortionnaire pour encadrer le fonctionnement du nouveau parti", titre Liberté. « Faure Gnassingbé, le champion de la duplicité a donné mission au très controversé Alex Yotrofeï Massina, grand tortionnaire impénitent devant l'éternel d'encadrer le fonctionnement du nouveau parti",  indique l'Alternative.  

Le Regard a également consulté le même article dont il publie des extraits en indiquant qu’Edem Kodjo et Gilbert Bawara ont été chargés de gérer la transition du RPT à UNIR.

"Devenu ministre conseiller auprès du chef de l'Etat, Edem Kodjo souhaite réunir au sein de la nouvelle formation présidentielle, toutes les mouvances tant politiques qu'associatives, ayant soutenu Faure en 2010", peut-on lire dans la Lettre du Continent dont le Regard publie des extraits.

Que pensent les responsables politiques togolais de l’élection de François Hollande à la présidence française. Forum de la Semaine a interrogé Bassabi Kagbara, Agbéyomé Kodjo et Nicolas Lawson « qui sont entre le doute, l'espoir ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.