A la Une mardi

04/09/2012
A la Une mardi

L’interpellation de Pascal Bodjona, samedi dernier, continue de susciter de larges commentaires dans la presse. L’Indépendant Express évoque une « affaire d’Etat » et note que la « libération » de l’ancien ministre de l’Administration territoriale dépendra du 

« Prince de Machiavel ». On rappellera que M. Bodjona n’a pas été arrêté, mais interpellé par la gendarmerie. Parler de « libération » n’a donc pas de sens.

Selon Nouvelle Expression, Ige Olakuntbo et Mgr Nicodème Barrigah militent en faveur d’un règlement à l’amiable entre les protagonistes de l’affaire. La victime, l’Emirati Abass Al Youssef n’y est pas opposé à condition qu’on lui rende les 48 millions de dollars extorqués.

Autre sujet développé, le nouveau mouvement d’humeur des étudiants concernant le paiement des bourses et aides diverses. «Fatigués du silence des autorités, les étudiants séquestrent le personnel du ministère des Enseignements supérieurs », écrit mardi Forum de la Semaine.

Le quotidien revient également sur l’affrontement entre forces de l’ordre et taxis-motos à Dapaong à propos du paiement des taxes réclamées par le service des impôts.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.