A la Une mardi

27/07/2011
A la Une mardi

Plusieurs journaux reviennent mardi sur la confrontation qui s’est déroulée la semaine dernière entre le cheikh Abass Youssef et l'homme d'affaires Agba Bertin à propos d’une escroquerie estimée à 50 millions de dollars.

Selon L’Indépendant Express, l'Emirati « était visiblement désemparé lors de la confrontation marathon de mercredi et jeudi devant le juge d'instruction".

Et pour L'alternative, "Abass Youssef arrivé au Togo en conquérant  a eu du mal à convaincre le juge de sa bonne foi alors que des documents, et non des moindres, attestent que ce monsieur et ceux qu'il accuse aujourd'hui mènent ensemble des affaires depuis longtemps".

Le Potentiel évoque un projet d’"élimination physique de journalistes" en reprenant un communiqué publié par l’association « SOS journalistes en danger ».

"SOS journaliste en danger lance un appel aux organisations de presse, aux organisations de défense des droits de l'homme, aux syndicats, aux partis politiques ainsi qu'à toute la population, à s'organiser pour combattre tout péril visant à remettre en cause la liberté de presse chèrement acquise au Togo", peut-on lire dans ce communiqué.

Pour Liberté, la récente condamnation de l’ancien Premier ministre Eugène Adoboli, n’est qu’une « parodie de justice ». Dans ce dossier, on a l'impression que le pouvoir a voulu prendre les prévenus de court; c'est presque fortuitement qu'ils ont appris qu'ils seront jugés jeudi. Comment peut-on juger quelqu'un sans le prévenir?", se demande ce quotidien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.