A la Une mardi

02/08/2011
A la Une mardi

Liberté affirme que Faure Gnassingbé a offert 18 millions à chacun des 13 cantons de la Kozah après les luttes traditionnelles Evala, une information qui reste à vérifier, d'autant que le journal n'apporte aucune preuve.

Le même journal plaide la cause de deux co-accusés dans l'affaire Kpatcha Gnassingbé. "Interpellés, puis incarcérés à Kara, les sieurs Awadé Massama-Esso et Blandé Toï ont recouvré leur liberté en avril 2010. (...) Le juge d'instruction ayant pris une ordonnance de non lieu, il se pose alors la question de la réhabilitation de ces personnes injustement incarcérées" écrit le quotidien d’opposition.

Pour l'Alternative, "La France fait pression, Soro et Compaoré sont en colère, Faure est vraiment dos au mur" à propos de l’affaire de tentative de coup d’Etat, note le journal.

Forum de la Semaine commente la mise aux arrêts du lieutenant Palou Péhézi pour "traitements inhumains et dégradants sur des vendeurs de carburant à la sauvette". Le quotidien s’étonne qu’un fonctionnaire de la gendarmerie puisse avoir un tel comportement.

L'indépendant Express estime que le Premier ministre, Gilbert Houngbo, est "un technocrate frelaté". Le journal publie un dossier dans lequel il affirme que M. Houngbo avait été impliqué en 1981 dans une affaire de tricherie à l'université de Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.