A la Une mercredi

26/10/2011
A la Une mercredi

L’élection du Togo au Conseil de sécurité vendredi dernier est encore largement commentée par la presse.

"Faure a redoré le blason national", titre Le Libéral. "Nous devons être fiers de cet honneur fait à notre pays (…)", écrit la dépêche. 

Pour le Messager "La victoire diplomatique que vient de remporter le Togo est une preuve que le dynamisme positif paye". Ce journal estime que "Ce qui a réellement milité en faveur du Togo, c'est l'ensemble des réformes internes, l'offensive diplomatique et l'engagement international pour la paix".

L’autre thème traité mercredi est la poursuite des audiences à la CVJR.

Le Magnan Libéré publie un "témoignage poignant d'un ancien gendarme sur les fabrications de fausses monnaies qui impliquent les plus hauts gradés de l'armée". 

Pour le Patriote, "Faure doit faciliter la tâche à Mgr Barrigah en demandant pardon au peuple togolais".

Pour sa part, Forum de la Semaine revient sur la décision de la Cour de justice de la Cédéao. "Avec la notification de la décision l'on s'attendait à une surprise, elle n'a pas eu lieu. L'ANC va-t-elle se résoudre à prendre acte de cette décision ou continuera-t-elle à clamer haut le retour de ses députés à l'Assemblée nationale?", s’interroge le quotidien.

Enfin Liberté rapporter un fait divers étonnant : "Un ministre s'est évanoui entre les jambes d'une journaliste en plein ébats sexuels".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.