A la Une mercredi

25/01/2012
A la Une mercredi

A trois jours d’un congrès extraordinaire du RPT, les commentaires vont bon train sur l’éventuelle dissolution du parti fondé en 1969 par le président Gnassingbé Eyadema.

"Un document confidentiel interne au RPT expose les raisons qui militent en faveur de la dissolution (…)" écrit mercredi Forum de la Semaine. Que vont devenir les députés RPT, se demande le quotidieN

Pour le Libéral, la messe est dite. Le RPT vit ses derniers jours.

"Des tractations sont en cours pour la dissolution du RPT mais surtout pour la création du nouveau parti", indique de son côté Le Magnan. 

"Dans 48 heures, la volonté du premier prince du Togo sera faite quelque part à Blitta ; le RPT connaitra ainsi sa fin samedi", assure La Dépêche.

La quête des militants pour ce nouveau parti se déroule dans une atmosphère d’ « intimidation, de harcèlement et de menaces », écrit Liberté, proche de l’ANC (opposition).

Le Tonnerre verrait bien une femme à la tête de la nouvelle formation

En rubrique médias, Le Regard publie une lettre ouverte de plusieurs organisations de défense des droits de l’homme qui exigent la démission du président de la Haute autorité de l’audiovisuel et celle du directeur de l’Autorité de règlement des télécommunications accusés de ne pas autoriser la reprise des émissions d’une radio FM de Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.