A la Une mercredi

08/06/2011
A la Une mercredi

Le Magnan Libéré constate mercredi qu'après avoir durement contesté la loi Bodjona sur les manifestations publiques, Jean Pierre Fabre "savoure allègrement ses avantages ».
"Ironie du sort, souligne le journal, aujourd'hui, c'est les mêmes qui hier, s'étaient levés pour dire non au projet, pour dire tout le mal qu'ils pensaient du ministre Bodjona, qui sont les bénéficiaires de la loi".
L’Université de Lomé devrait rouvrir ses portes jeudi après un accord triparite gouvernement, UL, étudiants, mais Forum de la Semaine indique qu'un des mouvements estudiantins, le MEET, conteste l’accord signé. "Le MEET, une des composantes des parties prenantes au dialogue, se dit insatisfait des avancées obtenues à l'issue de cette rencontre et appelle à une assemblée générale ce matin", peut-on lire.
Liberté revient une nouvelle fois sur la hausse des prix des produits pétroliers au Togo. "Les mesures d'interdiction de subventions prêtées aux institutions de Breton Woods ne sont qu'un gros canular, tous les avantages sont tirés dans la manipulation du dollar et l'introduction des faux frais dans la nomenclature des prix", affirme le quotidien d’opposition.
Le Regard annonce l’installation d’une nouvelle société à Tablogbo pour l'exploitation du calcaire. "Après Wacem, la société Scan Togo s'apprête à démarrer des travaux d'exploitation du calcaire (…). Si a priori les populations locales sont favorables à l'implantation de la société dans la région, dans la pratique, des divergences de vue apparaissent et risquent de créer un antécédent entre les autochtones et les promoteurs de la société", note ce journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.