A la Une vendredi

26/08/2011
A la Une vendredi

Le Canard indépendant revient une nouvelle fois sur cette affaire de riz supposé impropre à la consommation, en dépit de la mise au point officielle du gouvernement. Le journal estime que "seule une contre expertise indépendante permettra de rassurer les populations sur la non toxicité du riz importé (…) ». 

Le Canard indique par ailleurs que "les avocats de Kpatcha Gnassingbé ont pu rencontrer leur client jeudi dans le cadre du procès qui va s'ouvrir le 31 août".

Forum de la Semaine annonce que "le Dg de Redémare, Sama Essohamlon, est enfin libre". Même information à la Une de Liberté. "Le Dg de Redémare libéré, mais toujours en prison", titre le quotidien qui souligne qu’à travers l’arrêt rendu par la Cour suprême, « le pouvoir tente de donner un semblant de crédibilité à cette institution avant le procès de Kpatcha Gnassingbé et de ses coaccusés". 

Le Correcteur trouve des raisons cachées au report de la rentrée scolaire. "De sources concordantes, plusieurs syndicats d'enseignants auraient déposé des préavis de grève pour la rentrée prochaine, les enseignants réclament entre autres plusieurs mois d'arriérés de salaires, des primes et indemnités promises par le gouvernement et qui sont toujours impayées", indique le correcteur.

Une information démentie vendredi par la ministre des Enseignements primaires et secondaires et de l'Alphabétisation, Léguzim Balouki.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.