A la Une vendredi

26/08/2011
A la Une vendredi

Le Canard indépendant revient une nouvelle fois sur cette affaire de riz supposé impropre à la consommation, en dépit de la mise au point officielle du gouvernement. Le journal estime que "seule une contre expertise indépendante permettra de rassurer les populations sur la non toxicité du riz importé (…) ». 

Le Canard indique par ailleurs que "les avocats de Kpatcha Gnassingbé ont pu rencontrer leur client jeudi dans le cadre du procès qui va s'ouvrir le 31 août".

Forum de la Semaine annonce que "le Dg de Redémare, Sama Essohamlon, est enfin libre". Même information à la Une de Liberté. "Le Dg de Redémare libéré, mais toujours en prison", titre le quotidien qui souligne qu’à travers l’arrêt rendu par la Cour suprême, « le pouvoir tente de donner un semblant de crédibilité à cette institution avant le procès de Kpatcha Gnassingbé et de ses coaccusés". 

Le Correcteur trouve des raisons cachées au report de la rentrée scolaire. "De sources concordantes, plusieurs syndicats d'enseignants auraient déposé des préavis de grève pour la rentrée prochaine, les enseignants réclament entre autres plusieurs mois d'arriérés de salaires, des primes et indemnités promises par le gouvernement et qui sont toujours impayées", indique le correcteur.

Une information démentie vendredi par la ministre des Enseignements primaires et secondaires et de l'Alphabétisation, Léguzim Balouki.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.