A la Une vendredi

18/11/2011
A la Une vendredi

Belle - et rare unanimité – de la presse pour saluer le travail de la gendarmerie qui a arrêté une dizaine de criminels présumés.

"C'est acquis, ces gens ne commettront plus de crimes contre d'innocentes jeunes filles togolaises à la recherche de leur pitance quotidienne qu'ils ont pris l'habitude d'abattre en utilisant des méthodes les plus barbares qu'ils soient", écrit Liberté.

Certains journaux restent cependant prudents. 

"Malgré le démantèlement de ce réseau, certaines zones d'ombres demeurent encore", souligne le Canard Indépendant. 

"Le réseau de criminels démantelé, est-ce la fin de la psychose due aux tueries en série ?", s'interroge Forum de la semaine. 

Le Correcteur se donne le temps pour s'assurer que les tueries auront cessé. "Les jours à venir nous édifieront davantage sur la fin ou non de ces tueries dans notre capitale", peut-on lire.

L'Eveil de la nation commente l'interview accordée récemment par le directeur général de la FUCEC à republicoftogo.com. "Lentement mais sûrement, la FUCEC se présente finalement comme un partenaire privilégié dans la lutte contre l'exclusion financière et la pauvreté au Togo".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Championnat de badminton à Lomé

Sport

Le ‘Badminton Country’ se déroulera les 20 et 21 décembre à Lomé. 16 badistes togolais, béninois, chinois et indiens s’affronteront dans le cadre de cette compétition régionale.

Faux policiers sous les verrous

Faits divers

La police a arrêté 6 individus à Lomé spécialisés dans le vol de motos. Le mode opératoire était imparable.

Avis aux maîtres

Santé

Chiens et chats sont priés de se faire vacciner contre la rage. Une campagne a débuté en début de semaine au cours de laquelle 10.000 doses seront distribuées.

Réinventer l'avenir

Développement

Partout dans le monde, la révolution de l’innovation pour les enfants est en marche … souvent dans les endroits les plus inattendus … et dirigée de plus en plus par les jeunes eux-mêmes.