A la Une vendredi

18/11/2011
A la Une vendredi

Belle - et rare unanimité – de la presse pour saluer le travail de la gendarmerie qui a arrêté une dizaine de criminels présumés.

"C'est acquis, ces gens ne commettront plus de crimes contre d'innocentes jeunes filles togolaises à la recherche de leur pitance quotidienne qu'ils ont pris l'habitude d'abattre en utilisant des méthodes les plus barbares qu'ils soient", écrit Liberté.

Certains journaux restent cependant prudents. 

"Malgré le démantèlement de ce réseau, certaines zones d'ombres demeurent encore", souligne le Canard Indépendant. 

"Le réseau de criminels démantelé, est-ce la fin de la psychose due aux tueries en série ?", s'interroge Forum de la semaine. 

Le Correcteur se donne le temps pour s'assurer que les tueries auront cessé. "Les jours à venir nous édifieront davantage sur la fin ou non de ces tueries dans notre capitale", peut-on lire.

L'Eveil de la nation commente l'interview accordée récemment par le directeur général de la FUCEC à republicoftogo.com. "Lentement mais sûrement, la FUCEC se présente finalement comme un partenaire privilégié dans la lutte contre l'exclusion financière et la pauvreté au Togo".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,