A la Une vendredi

11/05/2012
A la Une vendredi

L’intervention du secrétaire adjoint américain au Trésor mercredi dernier devant les députés est largement commentée par la presse. Neal Wolin "a félicité les autorités togolaises pour la politique de développement engagée par le Togo", écrit Echos du Pays.

Point de vue inverse dans les colonnes de Liberté qui estime que l’officiel américain n’a pas ménagé le Togo. Le quotidien s’appuie sur une phrase du discours dans laquelle il est question de bonne gouvernance. Mais il ne s’agit en aucun cas de critiques formulées à l’encontre du Togo, mais de généralités adressées à l’ensemble des Etats africains. 

Autre exemple de mauvaise interprétation  - ou de manipulation - de ce journal, le compte rendu des déclarations du représentant européen à Lomé qui seraient critiques concernant les actions menées par le gouvernement.

Forum de la Semaine ne fait pas la même lecture en soulignant que Patrick Spirlet s’est contenté de « réitérer son attachement à un dialogue franc et sincère entre les acteurs politiques togolais".

L’Alternative indique que le projet de loi relatif au découpage électoral sera discuté vendredi à l’Assemblée. Le CAR et l’ANC s’oppose à un projet « inique et injuste », rappelle Le Correcteur.  

Rififi au ministère de la Justice. "Les magistrats ont envoyé une pétition au Conseil supérieur de la magistrature pour dénoncer les conditions de vie et de travail", indique l’Alternative. Le Canard Indépendant parle d’un ultimatum adressé aux autorités.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.