A la Une vendredi

01/06/2012
A la Une vendredi

Les journaux parus vendredi commentent abondamment l’adoption hier de la loi sur le redécoupage électoral qui fera passer le nombre de députés de 81 à 91.

« Avec ce vote, le gouvernement marque des pas dans l'organisation des prochaines élections législatives", souligne Togo Presse.

Le Canard Indépendant regrette l’absence de consensus ; le texte n’a pas été soutenu par le CAR et par l’UFC, indique le journal.

Et justement, Forum de la Semaine se demande les raisons pour lesquelles l’UFC ne s’est pas associé au vote.

" Des lors que les représentants de l'UFC ont débattu de la question au CPDC, on a alors du mal à comprendre les motifs réels qui peuvent expliquer l'opposition des députés de ce parti au vote de la loi, est-ce par calcul politique?", écrit le quotidien. 

Le Correcteur craint "un nouveau carnage électoral au Togo après l'adoption unilatéral du code électoral et de la loi sur l'attribution du nombre de sièges à l'Assemblée nationale". 

Liberté affirme que la stratégie de l’UFC est de miser sur le boycott des élections prochaines par les principaux partis de l'opposition pour se positionner et rafler quelques sièges à l'Assemblée ".

Enfin, l’annonce du report du congrès constitutif d’UNIR fait dire à L’Alternative qu’ « à quelques mois des élections législatives et locales, Faure Gnassingbé risque d'avoir de sérieuses difficultés pour colmater les brèches".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.