A la Une

05/12/2011
A la Une

Plusieurs journaux parus lundi se perdent en conjectures sur les dernières propositions formulées jeudi dernier par le Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC) relatives à la limitation du mandat présidentiel et au principe de non-rétroactivité.

Liberté (opposition) estime qu’il est « bien triste qu'au moment où au Bénin à côté, Yayi Boni s'engage à se retirer du pouvoir en 2016 après ses deux mandats, malgré toutes les réalisations faites dans ce pays, son alter égo du Togo, pourtant dit +esprit nouveau+ manœuvre pour rempiler".

La non-rétroactivité proposée par le CPDC ne choque pas L’Eveil de la Nation. « C’est un principe universel, qu'on soit en Europe ou en Afrique ou même en Amérique (…) ", rappelle ce journal.

Rappelons que le CPDC est un organe de consultation et d’échange dont les avis seront pris en compte pour modifier, le cas échéant, la constitution. On est donc à l’heure actuelle au stade des pistes à explorer.

Forum de la Semaine, estime que l’opposition se perd dans les futilités. 

"Profondément hypnotisée et accrochée aux accessoires, l'opposition doit rechercher un remobilisation vers les fondamentaux de la démocratie" écrit le quotidien. 

Golfe info publie un dossier consacré au sort des handicapés au Togo. "Contrairement à ce que les gens pensent, les handicapés togolais se débrouillent plus qu'on ne le croit", souligne ce journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.