A la Une

12/12/2011
A la Une

Les journaux privés parus lundi ont vite fait de politiser des revendications corporatistes, en l’occurrence celles des étudiants mécontents du nouveau régime des bourses universitaires. 

"Le temps des étudiants mouton est désormais révolu, Kara rentre désormais dans la contestation du régime", titre Liberté (opposition).

"La roue de l'histoire tourne, même à Kara, reconnu comme le fief du parti au pouvoir; les étudiants n'ont trouvé aucune peine à tout saccager sur leur passage pour revendiquer des bourses et allocations de secours", écrit Courrier de la République. 

"Le gouvernement doit penser un plan à court, à moyen et à long terme pour faire face aux problèmes universitaires", conseille Combat du Peuple.

Pour Golfe info, malgré la fermeture des deux universités, "le gouvernement a lancé la chasse aux fauteurs de troubles, ce qui risque de prolonger la tension sur les deux campus". 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.