A lire dans les journaux vendredi

30/09/2011
A lire dans les journaux vendredi

Deux grands sujets font la Une des journaux parus lundi, la rentrée scolaire et la réunion du CPDC.

"Les enseignants et le gouvernement s'entendent sur un minimum, la rentrée au bien lieu le 3 octobre", titre Le Canard indépendant qui souligne que jeudi les discussions entre les syndicats des enseignants et le gouvernement se sont poursuivies dans une atmosphère de confiance.  

Même tonalité au Contemporain, mais le journal se demande toutefois si la ministre des Enseignements primaire et secondaire saura convaincre les syndicats.

Liberté est d’un avis totalement radical. "La rentrée scolaire est plus que jamais menacée. Les enseignants se sentent couillonnés par le gouvernement et les employeurs", écrit le quotidien d’opposition.

Les journaux reviennent sur la réunion du Cadre permanent de dialogue et de concertation (CPDC) qui s’est déroulée jeudi à la Primature.

Forum de la semaine publie la lettre d'un écrivain togolais, Gerry Taama, adressé à Jean Pierre Fabre, le chef de l’ANC. "Ne sacrifiez pas l'avenir de millions de togolais pour neuf notables qui, a priori ne sont pas dans le besoin", met en garde Gerry Taama.

L’ANC exige le retour des 9 députés exclus à l’Assemblée avant d’envisager éventuellement de siéger au CPDC.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.