A lire jeudi

30/06/2011
A lire jeudi

Depuis quelques jours, on assiste à une tentative de récupération de la contestation étudiante par le Comité d’action pour le renouveau (CAR, opposition parlementaire. Un constat dressé par plusieurs journaux.

« De sources bien introduites, le président d’honneur du CAR, Me Yaovi Agboyibo, aurait rencontré dans la semaine, des barons du régime à propos de la marche annoncée par les étudiants », écrit Liberté. Le syndicat MEET appelle à une manifestation vendredi.

Le Flambeau des démocrates écrit que « les étudiants sont en train de mettre en œuvre les actions d’envergure annoncées récemment par le Comité d’action pour le renouveau ».

Le Changement se contente de rappeler que le CAR sera dans la rue vendredi aux côtés des étudiants protestataires.

Forum de la Semaine évoque le cas des députés ex-UFC, ralliés à l’ANC et exclus de l’Assemblée il y a quelques mois.

Le quotidien parle d’un face-à-face mercredi  entre les avocats de l’ANC et ceux de la Cour constitutionnelle du Togo devant la Cour de justice de la CEDEAO. 

« Du côté des requérants, ANC, il y avait comme avocats, Me Adama De Bruce et Me Atta Zeus Ajavon et du côté de la cour constitutionnelle, il y avait le binôme Martial Akakpo-Me N’djellé », précise le journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.