A lire jeudi

16/08/2012
A lire jeudi

«Au nom de la liberté de tous, Déckon et le grand marché interdits aux manifestations publiques», titre jeudi Forum de la Semaine qui redoute déjà «de nouveaux affrontements entre forces de l’ordre et manifestants du CST ».

Inquiétude exprimée également par Dounia Le Monde qui parle d’un « bras de fer entre le CST et le gouvernement » alors que le Togo s’achemine vers une semaine très tendue, souligne le journal.

Le Changement indique que « le CST persiste et signe » en maintenant le point de chute de la manifestation à Déckon.

Pour Le Perroquet, « ce nouveau rassemblement du CST s’apparente à une réédition d’un nouveau carnage pour se victimiser. Me Zeus Ajavon, porte-parole du collectif, s’est  délibérément engagé à pousser les jeunes à l’abattoir ».

L’autre actualité du jour concerne l’affaire Agba Bertin. Liberté affirme que «Les autorités togolaises sont prêtes à affréter un avion spécial pour qu’ Abass Youssef vienne à Lomé pour une confrontation avec Pascal Bodjona ».

Le même quotidien écrit que « les juges ont été instrumentalisés contre Pascal Bodjona ». 

Tingo-Tingo estime que l’ancien ministre de l’Administration territoriale pourra difficilement échapper à une incarcération.

En rubrique politique, Le Messager ne comprend pas la polémique qui s’est développée au sujet du redécoupage électoral qui est à l’avantage de l’opposition.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.