A lire jeudi

21/02/2013
A lire jeudi

Prémices d’un nouveau dialogue? Les journaux reviennent sur les deux jours de concertation majorité-opposition. Forum de la Semaine et Le Changement, reprenant les propos d’un responsable de la CDPA, font part de divergences. Le Correcteur déplore pour sa part l’absence de l’ANC, « écartée des discussions ».

La HAAC, dotée désormais de prérogatives permettant de sanctionner les dérives des médias, est l’objet de nombreux articles. Le Correcteur écrit : 

«Le concert de désapprobations nationales et internationales se poursuit. Faure décidé à inscrire le Togo sur la liste des pays peu fréquentables au monde », 

Pas exactement l’avis du député UFC (opposition), Nicodème Habia. « Si cette loi était dirigée contre la presse, l'UFC ne l’aurait jamais voté», explique-t-il dans les colonnes de Forum de la Semaine.

Certains journaux soutiennent d’ailleurs les nouvelles dispositions. C’est le cas du Patriote qui invite les journalistes à faire preuve de responsabilité en exerçant leur métier avec un minimum de professionnalisme et de rigueur.

Grands travaux, Le Correcteur affirme que la voie de contournement Port-Golf club d'Agoè-Nyivé risque de ne jamais voir le jour et met en cause le ministre des Travaux publics.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.