A lire jeudi

18/04/2013
A lire jeudi

«Le débat sur l’utilisation des enfants à des fins macabres relancé», titre jeudi Forum de la Semaine après la mort lundi d’un lycéen de 12 ans à Dapaong. « Cette disparition tragique, qui incombe en premier lieu aux responsables des manifestations, relance le débat sur le rôle joué par des enfants dans des actes machiavéliques posés par certains individus qui se servent de la naïveté de ces mineurs pour assouvir des désirs ignominieux », souligne le quotidien.

Le Perroquet évoque les « non-dits d’un tête-à-tête » entre le gouvernement et la Synergie des travailleurs du Togo. « Le Premier ministre a rencontré les responsables des centrales syndicales avec en leur sein des membres de la STT qui après les discussions ont de commun accord accepté que les centrales prennent à leurs compte leurs revendications pour les discussions avec le gouvernement », peut-on lire.

Les journaux d’opposition préfèrent attiser les braises en parlant d’une « vague de condamnations après l’assassinat du jeune Anselme Sinandaré », l’élève tué lundi, indique le Correcteur.

Le Flambeau des Démocrates se dit convaincu que « Faure est victime du manque d’initiative de ses ministres. Il convient de se poser la question le PM Ahoomey-Zunu dirige-t-il la primature ? », s’interroge ce journal.

Après la libération des principaux protagonistes de l’affaire d’escroquerie, à quand un procès, se demande Forum de la Semaine. DE son côté, Agba Bertin Sow assure dans le Changement être blanc comme neige. « Cette affaire n’existe pas », affirme-t-il.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !