A lire jeudi

11/07/2013
A lire jeudi

La date des élections législatives a été repoussée au 25 juillet. Si la coalition Arc en ciel a donné son OK, le CST s’y oppose, rapporte jeudi Forum de la Semaine.

«Cette divergence de vue et cette teinte de contradiction relevée dans les propos de ces responsables politiques vont à coup sûr sonner le glas au semblant d’entente qui a toujours unit les deux regroupements de partis politiques », écrit le quotidien.

« L’application des clauses de l’accord signé entre le pouvoir et l’opposition pose déjà problème », souligne Liberté.

«L’opposition prise au piège du pouvoir », titre de son côté Le Changement. Et Le Correcteur d’indiquer que le pouvoir « fait preuve de mépris » en fixant « unilatéralement » le scrutin au 25 juillet.

Mais tous les journaux ne sont pas aussi critiques. Ainsi Le Flambeau des Démocrates estime que le récent dialogue a permis d’éviter le pire.

Et Chronique de la Semaine salue la décision des autorités d’avoir accepté de dialoguer « avec cette frange extrémiste de l’opposition ».

Enfin, Togo-Presse revient sur l’entretien que le premier ministre a accordé mercredi à Saidou Saley, le ministre du Commerce du Niger dans le cadre du renforcement de la coopération économique et commerciale entre les deux pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.