A lire jeudi

24/11/2011
A lire jeudi

La réaction du coprésident de l’Assemblée paritaire ACP-UE, Louis Michel, aux déclarations agressives des responsables de l’ANC sont largement commentées par les journaux parus jeudi.

"En réponse à ses détracteurs, qui l'accusent d'être à la solde du pouvoir en place, Louis Michel n'exclut pas la possibilité d'une poursuite judiciaire", écrit Forum de la Semaine qui reprend des extraits de l’interview du député européen diffusée par republicoftogo.com 

Des poursuites judiciaires contre Jean-Pierre Fabre ? « C’est le comble du ridicule », estime Liberté, proche de l’ANC.

"Les propos de Louis Michel ont été la goutte d'eau qui a fait déborder les rues de Lomé hier" écrit Flambeau des Démocrates qui évoque la manifestation de protestation ; un rassemblement qui, rappelons-le, n’ a réuni qu’une poignée d’opposants.

 Heureusement, d’autres journaux traitent de l’essentiel, c’est à dire du bilan de l’Assemblée parlementaire ACP-UE. "Le Togo a rehaussé son image en accueillant cette 22ème Assemblée à Lomé", note Echos du pays. 

Reprenant un Buzz sur internet, Destin des Nations annonce une prochaine dévaluation du franc CFA. Faux évidemment. En raison de la crise financière internationale, il n’est même pas envisageable d’y songer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.