A lire lundi

15/10/2012
A lire lundi

Les journaux parus lundi se félicitent de la qualification des Eperviers à la CAN 2013 grâce à leur victoire hier face au Gabon.«Le capitaine Shéyi Adébayor envoie le Togo au pays de Mandela », titre Courrier de la République qui souligne que « les Eperviers du arrachent crocs et griffes des panthères ce dimanche au stade de kégué de Lomé ».

«Le Football Togolais aux anges », s’exclame Aklekle-Le Scorpion et Forum de la Semaine de souligner que « Les Eperviers ont été les héros de tout un peuple ». 

Le Correcteur, Nouvelle opinion et Nouvelle Expression indiquent que les joueurs togolais ont été largement meilleurs que les gabonais ; ce qui explique cette victoire.

Reste maintenant à régler l’épineuse question des primes des joueurs, conclut Golfe Info.

En rubrique politique, les journaux proches de l’opposition commentent le 2e anniversaire de la création de l’ANC. Le Correcteur par d’ « apothéose » lors des célébrations de samedi à la plage de Lomé.

Mais certains ne sont pas si euphoriques. C’est le cas du Courrier de la République qui conseille à Jean-Pierre Fabre de « revoir sa stratégie » et l’invite à participer aux prochaines élections législatives.

« S’obstiner à ne pas y prendre part revient à opter pour la voie du naufrage collectif », prévient l’hebdo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.