A lire lundi

19/11/2012
A lire lundi

Ce n’est pas une surprise. Les journaux proches de l’opposition accusent le gouvernement d’être à l’origine de l’échec du dialogue qui s’est déroulé vendredi dernier.

« Dialogue manqué », titre Golfe Info, «Tour de farce à la Primature, l’impossible dialogue franc et sincère avec le régime Faure Gnassingbé », écrit Liberté ; « Faux dialogue à la Primature », souligne enfin Le Correcteur.

Mais d’autres titres ne sont pas aussi sévères. C’est ainsi que Le Courrier de la République déplore l’attitude du CST et d’Arc en ciel. « Fabre est-il un frein au changement au Togo », s’interroge le journal.

«Le gouvernement prend acte des propositions et invite les acteurs à poursuivre les discussions », écrit Le Flambeau des démocrates.

Forum de la Semaine clôt ce chapitre en indiquant que le CST veut à tout prix éviter un scrutin apaisé et transparent et prépare la contestation.

Autre sujet à lire lundi, les commentaires publiés après l’interview accordée récemment par Kofi Yamgnane à une radio togolaise.

«L’opposition togolaise fait mal au cœur », a déclaré l’animateur de « Sursaut Togo » au micro de FM Liberté ; propos repris par Forum de la Semaine.

Pour Le Courrier de la République Yamgnane a mis « les points sur les I ». Et ce journal de citer l’ancien secrétaire d’Etat de François Mitterrand : « «François Hollande n’a pas été élu par les Français pour aider l’opposition togolaise à réaliser l’alternance en 2015 ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Samedi foot

Sport

La 20e journée du championnat de D1 se déroulera samedi.

Les bloggeurs ont rendez-vous à Togoville

Tech & Web

Initié par #Blog228, l’association des blogueurs togolais, le BlogCamp 2014 se déroulera à Togoville du 4 au 7 septembre.

L’Afrique telle qu’elle est

Culture

Journaliste et photographe, le Togolais Jean-Claude Abalo présente une belle expo photos sur l’Afrique.

Interpellation de Jonathan Fiawoo

Justice

Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) a été interpellé mardi dans le cadre d'une enquête sur des détournements de fonds à la filiale togolaise d’Ecobank.