A lire lundi

26/11/2012
A lire lundi

Les journaux parus lundi reviennent sur l’élection du nouveau Bureau de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH). «Les défenseurs du rapport authentique sur la torture écartés, Alilou Cissé Sam-Dja pour faire oublier Koffi Kounté », écrit Liberté qui note que «toutes les proches de l’ex-président sont écartés ».

La mission de la nouvelle équipe consiste à veiller à la promotion, la protection et à la prévention des droits de l’homme, note Forum de la Semaine.

Golfe Info parle d’un « relookage » de la CNDH.

Autre sujet à faire la Une, les révélations du capitaine des Eperviers, Emmanuel Shéyi Adébayor, sur de supposées malversations à la Fédération togolaise de football (FTF). «Le grand déballage de Shéyi Adébayor », titre Golfe Info.

«Préparation chaotique de la CAN 2013, retro-commissions et confiscation des primes des joueurs par le président de la FTF, de troublantes révélations de Shéyi Adébayor sur la gestion mafieuse de Gabriel Améyi », ajoute Le Correcteur.

Actu Express pointe du doigt le ministre des Sports, Bakalawa Fofana, cité dans une affaire de retro-commissions à la FTF.

Un peu de place pour la politique avec Nouvelle Opinion qui s’interroge sur les capacités de l’opposition à conquérir le pouvoir.

Sur le même thème, Le Combat du peuple évoque « une politique de l’impasse et de la violence ».

Liberté et Golfe Info sont revenus sur la décision de ramener à 3 milliards de Fcfa le montant de la caution à payer par l’ex PGD d’ELF, Loïc Le Floch-Prigent, inculpé dans une affaire d’escroquerie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).