A lire lundi

24/12/2012
A lire lundi

De nombreux titres étaient en congé lundi, Noël oblige. Les rares journaux disponibles dans les kiosques évoquaient la tenue prochaine des élections législatives et locales. "la CENI RPT/UNIR avance a tête baissée", pouvait-on lire dans L’Intelligent qui annonce un scrutin le 24 mars prochain. Quant au recensement, il débutera le 1er février, annonce le même journal.

De son côté, L’Union revient sur l’annonce faîte récemment par le chef de l’Etat. « Faure veut un nombre identique d'hommes et de femmes pour les législatives  2013", indique ce journal.

Liberté commente la tentative de renversement des institutions républicaines dont l’ex-PM Agbéyomé Kodjo serait le bras financier.

« Agbéyomé Kodjo dénonce une conspiration et des manœuvres visant à l'éliminer", écrit le quotidien.

En rubrique faits divers, Le Dauphin  rapporte que les fêtes de fin d'année virent au cauchemar pour des commerçantes de Lomé" parce qu’ "un avocat du collectif Sauvons le Togo aurait fait saisir les pagnes des femmes du grand marché";

Enfin Liberté indique qu’un malfrat a été lynché à Agoè-Logopé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,